Accueil

La confédération War ‘l Leur devient la Confédération Kenleur

Le samedi 27 juin 2020, les adhérents de la confédération War ‘l Leur se sont prononcés lors d’une assemblée générale extraordinaire à 87% en faveur de la fusion avec la Confédération Kendalc’h.
Après 53 années d’existence, la confédération War ‘l Leur n’est plus.
Notre chemin se poursuit maintenant conjointement, sous un seul et même étendard.
Dorénavant, nous vous invitons à nous retrouver à la Confédération Kenleur.

Nous ne vous disons pas adieu, mais plutôt au revoir.

Pour tous contacts : confederation@kenleur.bzh

Communiqué à l’ensemble des adhérents des confédérations War ‘l Leur et Kendalc’h

Riec / Auray, le 18 mars 2020

Comme beaucoup de concitoyens, nous n’avons sans doute pas assez mesuré dans un premier temps l’ampleur de cette crise sanitaire. Collectivement, ces derniers jours, nous avons pris la mesure de la gravité de la situation. Quand un pays ferme ses écoles, ses crèches, ses universités, ses commerces, qu’une République prend des mesures de confinement, il devient insensé de maintenir nos activités. Au regard des rapports scientifiques, il nous faut mettre toutes nos activités en sommeil. Les répétitions ne peuvent bien évidemment plus se tenir.
Voici les dispositions prises :

Gestion des RH
Les équipes des confédérations Kendalc’h et War ‘l Leur travailleront de leur domicile pendant le temps nécessaire. Les choses s’organisent et tout est opérationnel à partir d’aujourd’hui. Les numéros de standard restent inchangés avec renvoi des appels, sur les temps de bureau, réciproquement vers Carole et Alexandra.

L’Assemblée générale extraordinaire de fusion, prévue le 18 avril, est reportée au samedi 13 juin (Kenleurenn).
Sans présager du vote des adhérents mais au regard des résultats très positifs du 15 février dernier, les équipes (bénévoles et salariés) mettront à profit cette période pour travailler le projet associatif et anticiper les rendez-vous de la saison à venir. Le 13 juin vous seront donc proposés schéma stratégique, plan d’action, charte graphique et calendrier.

Annulation de Soñj
Annulation de la répétition de début avril et donc du spectacle de Vannes le 25 avril.

Annulation de Tradi’Deiz
Nous avons confirmé à la ville de Vannes l’annulation de la journée de Tradi’deiz le 26 avril.

Annulation de Meliaj
Quand bien même à cette date (16 et 17 mai), il est probable que nous soyons sortis du tunnel, les groupes n’auront pu répéter pour préparer sereinement cet événement. Il est donc également préférable d’annuler dès aujourd’hui ce rendez-vous. Il n’y aura donc ni montée ni descente de catégorie cette année.

Visionnage et Kement tu : pas de montée ni descente
Comme pour Meliaj, au regard des difficultés pour les groupes d’organiser leurs répétitions, il n’y aura ni montée ni descente. Dans le contexte actuel, les Kement tu sont maintenus. Pour la saison visionnage, nous réfléchissons à l’organisation et nous vous tiendrons informés après concertation.

Maintien de Kenleurenn
Nous maintenons pour l’instant cet événement les 13 et 14 juin qui n’engendrera, lui non plus, aucune descente de catégorie. Nous le savons tous, les répétitions des groupes sont suspendues et l’avancement du travail profondément affecté. Nous vous rappelons ici que la création d’un nouveau spectacle n’est une obligation pour aucun groupe, il est donc tout à fait possible de conserver le spectacle de l’année précédente. Les modalités de désignation des Champions de Bretagne Kendalc’h et War ‘l Leur vous seront précisées dans les semaines à venir.

Amicalement à tous et courage pour les semaines compliquées qui se profilent !

Solenn Boënnec et Rozenn Le Roy
présidentes des confédérations War ‘l Leur et Kendalc’h

Riec / AurayCommuniqué du 13 mars 2020

« Quand un pays décide de fermer ses écoles, ses crèches, ses universités… il est de notre devoir collectif de prendre toutes les précautions pour endiguer la crise sanitaire. Ainsi, les confédérations Kendalc’h et War’ l Leur décident conjointement d’annuler tous les rassemblements et réunions de personnes, a minima, jusqu’au 31 mars prochain.

Nous invitons nos associations à suspendre leurs activités, notamment toutes répétitions des plus jeunes, premiers vecteurs du virus. La santé de nos proches et de nos aînés sont des priorités.

Les événements du mois d’avril et de mai sont à ce jour maintenus et nous espérons avoir plus de lisibilité dans les 15 jours qui viennent. Nous avons conscience que la préparation des épreuves du championnat Kendalc’h se compliquent pour tous, depuis déjà 15 jours les groupes du pays d’Auray n’ont plus accès à leurs salles de répétition. En cas de maintien des épreuves, nous tiendrons nécessairement compte de ces difficultés conjoncturelles, des aménagements vous seront proposés d’ici le 1er avril.

En attendant de nous retrouver prochainement, prenez tous bien soin de vous.

Sont donc annulés : la formation des jurés danse traditionnelle et costumes (Kendalc’h, 14 mars), la formation des moniteurs War’l Leur (War’ l Leur, 14 et 15 mars), les spécialisations Musique/Vie associative /Jeunesse (Kendalc’h, 21 et 22 mars), le week-end OVNI (Kendalc’h, 27 et 28 mars), le stage Yaouankid (War’ l Leur, 28 et 29 mars). »

Solenn Boënnec, présidente de la confédération War ‘l Leur
Rozenn Le Roy, présidente de la Confédération Kendalc’h

Assemblée générale extraordinaire

Les confédérations War ‘l Leur et Kendalc’h organisent leur assemblée générale extraordinaire en vue du processus de fusion le
samedi 15 février 2020 à 16 h (accueil à 15h30) au centre culturel Kendalc’h, 1 rue de Suède à Auray.
Cette assemblée générale extraordinaire réunira les adhérents des deux confédérations pour un temps commun de restitution.

Ordre du jour :
• Présentation du projet et de la stratégie
• Présentation des actions envisagées et notamment des grands principes de l’évaluation
• Vote sur une modification des statuts permettant le vote par correspondance
• Vote sur le principe de lancer le processus de fusion
• Vote d’une rétroactivité au 1er janvier 2020

Nous comptons sur votre présence !
N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions relatives au sujet.
Tél. : 02 98 06 57 57 – direction.warleur@gmail.com
Tél. : 02 97 58 10 50 – direction@kendalch.com

Colore à ta Giz

« Parlons costumes ! »
Telle pourrait être l’une des devises de la confédération War ‘l Leur. A travers 18 modes vestimentaires de différentes époques, venez approcher de façon ludique et pédagogique les spécificités de chaque pays et aborder la complexité des vêtures traditionnelles de Bretagne.
Format : 29,7 x 42 cm – 48 pages
18 modes vestimentaires, 18 pages créatives, une carte de Bretagne, deux masques à reproduire.

Planches 1 à télécharger
Planches 2 à télécharger

Commande au 02 98 06 57 57 – secretariat.warleur@gmail.com

Marlène Le Querler, vers de nouveaux horizons

Marlène Le Querler a quitté ses fonctions le 31 décembre dernier pour de nouvelles aventures, après 18 années au service de War ‘l Leur. 
Avec elle, c’est une page qui se tourne et une nouvelle qui va devoir s’écrire.
Marlène, c’est une personnalité forte qui a marqué de sa présence la confédération War ‘l Leur. Durant de nombreuses années, son amour et sa connaissance du costume breton ont permis de monter le fonds de pièces textiles traditionnelles – anciennement Dilhad collection et aujourd’hui le centre de conservation et de mettre en valeur celui-ci à travers de nombreuses expositions.    Sa créativité a participé à la marque de fabrique des nombreux spectacles présentés en Bretagne et dans toute la France : Ding Dingue Dañs, les Nuits de la Bretagne, Soñj ou encore les Trañs Breizh Express et bien d’autres. Son expérience au sein du milieu breton lui a permis de monter des projets de formation de qualité, d’inviter des intervenants reconnus et de travailler avec les bénévoles qui sont le cœur de War ’l Leur. Son sourire, sa gouaille, son humour et surtout son rire flotteront encore autour de nous. La «fille de Larmor-Plage» s’envole vers de nouveaux horizons.
Merci, Marlène.

Bloavezh Mat 2020

Bonn Anaey / Bonne année

La présidente, les administrateurs et les membres de la confédération War ’l Leur vous souhaitent une très belle année 2020 !

En 2020, rendez-vous les 7 mars à Paris La Défense Arena et le 23 mai à Pont-l’Abbé pour la création Soñj.

Formation Moniteur

Programme

Géographie culturelle Alan Pierre, Dorothée Bedard Gy, Elisabeth Garrido Transmission de la danse Alan Pierre
Sophrologie, gestion du stress Rozenn Talec
Chant dans la ronde Alan Pierre, Manon Le Querler, Tristan Gloaguen
Démonstration pédagogique Dorothée Bédard-Gy, Tristan Gloaguen
Musique bretonne Laurent Bigot
Les costumes de Bretagne Dorothée Bedard-Gy, Elisabeth Garrido, Mathilde Kergozien
Pédagogie globale Anne Rivière, intervenants BAFA / CEMEA
Histoire de la danse Yves Leblanc
Echauffements, étirements Colette Verguet et Stéphane Eliot
Pédagogie appliquée à la danse bretonne Tristan Gloaguen – Management, gestion de conflit Audrey Pavageau
Mener un groupe Gaetan Emeraud

Trois week-end de formation :
– Vendredi, samedi, dimanche 15,16,17 novembre (20h > 23h), (10h > 23h) et (9h30 > 17h)
– Samedi et dimanche 18 & 19 janvier (10h > 23h) et (9h30 > 17h)
– Samedi et dimanche 14 & 15 mars (10h > 23h) et (9h > 17h)

Objectifs

Amener les moniteurs à acquérir une plus grande connaissance de la matière culturelle bretonne, ainsi qu’à enseigner la danse de manière avisée et constructive. Cette formation vise à aider à la gestion d’un groupe au quotidien.

Où ?

Plœmeur,
Amzer Nevez,

Détail
  • 20 places disponibles
  • Prix adhérent : 250 €
  • Prix non-adhérent : 400 €
Renseignements et inscription :

Inscription jusqu’au 1 novembre 2019
Lien pour l’inscription en ligne au monitorat 2019/2020
Tél. : 02 98 06 57 57
secretariat.warleur@gmail.com / marlene.warleur@gmail.com / mediation.warleur@gmail.com
Pensez au co-voiturage et à emmener votre gobelet réutilisable !

Concertation
War ‘l Leur / Kendalc’h

Discours de Solenn Boënnec, présidente de War ’l Leur

Tout va bien. Pas d’ombre menaçante.

Nul ne peut parier sur ce qu’il adviendra de nos pratiques à 10 ans.
Mais s’il est vain de prévoir, il est autorisé de rêver.
La prospective est le moyen de mettre en perspective les conditions pour construire l’avenir. Nos deux confédérations ont des bilans associatifs remarquables. Kendalc’h comme War ‘l Leur ont trouvé un bon rythme de croisière, des événements rassembleurs, un fonctionnement éclairé, mais tous deux sont aujourd’hui au maximum de leurs possibilités.

Paul Valery le dit : « il n’y a point d’arbre dans la nature qui, placé dans les meilleures conditions de lumière, de sol et de terrain, ne puisse grandir et s’élargir indéfiniment ».

Nous aimerions être ceux qui vont faire ensemble des choix immédiats pour redessiner notre Bretagne, être le levier d’ambitieux projets, être la force capable de changer les choses. Nous aimerions être ceux qui vont s’impliquer profondément dans les médias, concourir aux côtés des fêtes et festivals aux développements de nos pratiques, à l’élaboration de nouveaux chemins artistiques, à leur accroissement, ouvrir de nouvelles perspectives aux groupes comme au grand public.

Cette gouvernance régionale élargie devra répondre à des objectifs d’efficacité et de développement. Elle permettra une réduction des incertitudes face à l’avenir, une légitimation des actions pour préparer demain. Il s’agira d’une démarche continue, d’ajustements perpétuels, comme nous le faisons aujourd’hui. L’avenir est à construire – non point à subir – en surmontant les éventuels handicaps structurels ou conjoncturels, qu’ils soient territoriaux, sociaux ou économiques.
L’exercice est périlleux tout comme celui de la prospective. Devant le débordement des questions qui nous viennent, nous laissons aujourd’hui la place au débat, au dialogue, à la construction.

La suite, l’après 13 octobre ?
S’il est important d’être différent, il est aujourd’hui primordial de se rassembler, pour pouvoir mieux vivre nos pratiques.
Je vous dis notre envie d’avancer, je vous dis ma confiance en l’intelligence collective, en vous, en nos administrateurs, en nos salariés, en nos partenaires, je vous dis notre désir de faire une Bretagne forte, visible, ambitieuse et audacieuse.
Je me permets de reprendre une citation d’Alain, le philosophe, La liberté ou sagesse, c’est le doute. (…). Douter, c’est examiner, c’est démonter et remonter les idées comme des rouages, sans prévention et sans précipitation.
Alors, soyons libres, soyons sages, examinons, démontons, remontons, sans précipitation.
Peu importe de quoi demain sera fait. Sachez bien que les CA et in fine, les adhérents des confédérations restent souverains, que tout se construira dans la concertation, avec débats, échanges, points d’étapes et votes.

Je m’adresse à vous, adhérents de War ‘l Leur. Je propose à notre confédération un projet dans lequel, j’en suis certaine, nos valeurs, nos ambitions, nos savoir-faire, notre patrimoine seront emmenés plus loin que ce que nous pourrions faire seuls. Le dialogue engagé depuis plusieurs mois le prouve ; l’écoute, le respect, la bienveillance sont au coeur de nos échanges et de ce projet.

Je terminerai en citant Mandela : Que vos choix soient le reflet de vos espoirs et non de vos peurs.

Discours de Rozenn Le Roy, présidente de Kendalc’h

C’est avec émotion et consciente des responsabilités qu’engendrent le mandat qui m’a été confié que ce matin je m’adresse à vous, adhérents de Kendalc’h et de War ‘l Leur.

Jamais la phrase « héritier et bâtisseur » n’a été aussi présente à ma réflexion.
En tant que bâtisseur, ce projet de fusion nous invite à nouveau à construire un avenir. Un avenir qui doit être meilleur pour nos associations, pour chacun de leurs membres, pour la culture bretonne. Comme toujours et plus que jamais, pour bâtir ce projet, nous devons, nous rappeler le passé, nous en inspirer, le valoriser. Il nourrit toute notre action présente, il fonde et féconde notre avenir. Nous sommes héritiers de 70 ans d’une histoire, une histoire plus commune que parallèle, une magnifique chaîne de transmission dont nous avons la responsabilité, une chaîne que nous devons perpétuer.

La transmission de ce legs mérite plus qu’un simple passage de témoin. Il nous revient de nous l’approprier, de le faire fructifier, de le faire évoluer, nous et les générations à venir. Si chacun est libre d’accepter ou de refuser l’héritage, nous devons veiller à encourager tous ceux qui veulent en assurer la transmission. Chacun doit pouvoir le réinventer puis le transmettre à son tour.

Transmettre c’est consentir à proposer, à affirmer au monde des goûts et des choix. C’est accepter le risque de voir qu’ils évoluent dans un sens imprévu.
Hériter, bâtir, transmettre nos deux fédérations le font. Nous savons qu’elles le font bien. Alors pourquoi envisager cette fusion ? Pour faire encore mieux, pour faire encore plus.
Nos valeurs et nos buts sont semblables bien que nous soyons différents. Nous avons choisi des stratégies différentes pour mettre en valeur notre culture commune. De cette différence, nous pouvons faire une force. La force de construire un outil moderne, incontournable, d’envergure régionale pour une seule et unique vocation : être au service de la culture bretonne.

Il s’agit bel et bien de valoriser un patrimoine commun, d’additionner et démultiplier des compétences humaines uniques, bénévoles et salariés, au profit d’une ambition commune plus grande. Ce projet de fusion, s’il aboutit, doit nous engager à clarifier et recentrer nos priorités, à développer le champ déjà vaste de nos actions, et ainsi renforcer notre rôle et notre position auprès de nos partenaires : politiques, institutionnels, associatifs, monde des fêtes et festivals.

Cette réforme est l’occasion de parfaire nos services à nos adhérents : formation, outils de transmission, service de diffusion. En construisant une maison commune, nous nous donnons les moyens d’être plus efficaces.
Tout changement suscite des inquiétudes.

Moi, présidente de Kendalc’h, je suis convaincue que le projet de fusion cultivera l’héritage de Kendalc’h, son apport inestimable au rayonnement de la culture bretonne. Depuis 70 ans, la confédération Kendalc’h maintient, transmet, favorise une création qui vient enrichir la tradition. Cette vocation est constitutive de ce nouveau projet associatif.

Je remercie ici très chaleureusement les salariés, l’ensemble des bénévoles et notamment les administrateurs ainsi que les groupes adhérents qui ont oeuvré en ce sens et qui ont fait de Kendalc’h ce qu’il est aujourd’hui. Ils ont évidemment toute leur place dans la nouvelle structure pour faire vivre cet héritage.
Au cours des travaux en commun qui nous ont conduit jusqu’à aujourd’hui, nous avons pu constater que ce même esprit est partagé par Wa ‘l Leur.
Le projet est en construction, tout est ouvert même si des évidences s’imposent, nous avons besoin de tout et de tous
• les salariés parce qu’ils sont notre richesse, notre atout pour aller plus loin
• notre patrimoine : le bâtiment de Kendalc’h, la collection de costumes de War’l Leur
A nous tous maintenant d’ouvrir une nouvelle page. Un avenir ça se construit, un avenir ça se veut.
Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une excellente matinée de réflexion.

Programme
des formations 2019 / 2020

Renseignements et inscription :

Pour toutes demandes de renseignements et d’inscriptions :
War ‘l Leur Ille-et-Vilaine : 06. 30. 03. 50. 38 / warleur35@gmail.com
War ‘l Leur Mor Bihan : 06. 27. 65. 50. 19 / fédération.wl56@gmail.com
War ‘l Leur Penn Ar Bed : missionsculture.warleur29@gmail.com
War ‘l Leur Loire Atlantique : warlleur44@outlook.fr
War ‘l Leur Côtes d’Armor : fédération.warleur22@gmail.com
Confédération War ‘l Leur – 02. 98. 06. 57. 57 – marlene.warleur@gmail.com – secretariat.warleur@gmail.com
Pensez au co-voiturage et à emmener votre gobelet réutilisable !